Outils de productivité partie 4: Zen et Focus

Yin Yang

Nous allons discuter aujourd’hui de deux écrits de l’auteur du blogue Zen Habits Leo Babauta.

Le premier, Zen to Done, est un ouvrage intéressant qui donne des conseils et une méthode pour surmonter les différents obstacles rencontrés avec l’application de la méthode GTD ou Getting Things Done (voir le premier billet de cette série pour plus de détails).

Le deuxième ouvrage du même auteur que nous allons aborder est Focus, un manifeste très intéressant sur l’âge de la distraction.

Zen To Done

image

La technique Getting Things Done introduit une série de changements, mais cela peut s’avérer compliqué pour certaines personnes. En plus, on ne parle pas trop de comment avoir des buts ni de l’étape de « Doing ». Zen to Done nous suggère donc une manière d’appliquer le changement et nous explique une série d’habitude à acquérir graduellement.

Comment changer nos habitudes ?

En premier lieu, le changement devrait se faire par petites étapes en se trouvant une manière de se motiver et de maintenir notre focus.

Voici quelques méthodes suggérées pour appliquer notre changement:

  • Se commettre : inscrire nos objectifs quelque part et les regarder régulièrement
  • Pratiquer: changer une habitude demande de la pratique.
  • Se motiver : Trouver des manières de se motiver autant que possible
  • Mesurer nos progrès : enregistrer nos efforts chaque jour. Penser positivement : se dire que l’on est capable et se débarrasser des pensées négatives.

Habitudes Zen

Les habitudes mentionnées dans le livre sont toutes très pertinentes. Il est recommandé cependant de les apprendre en petit groupe de 2 ou 3 à la fois. Voici la liste des habitudes Zen que j’ai librement traduites en français:

  • Collecter : Toujours avoir en main un outil pour noter nos tâches, nos idées et autres projets.
  • Processus: Se faire un processus pour dépiler nos tâches et courriels. Un peu comme décrit dans la méthode GTD.
  • Planification: Planifier nos objectifs et nos tâches les plus importantes à réaliser
  • Exécuter: Faire une chose à la fois, sans distractions. La technique Pomodoro est très utile pour cela.
  • Simple système fiable: Garder votre système simple avec juste assez de listes et de contextes pour vous retrouver.
  • Organisation: Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.
  • Revue: Revoir notre système et nos objectifs et ce, idéalement de manière hebdomadaire.
  • Simplifier: réduire nos buts et nos tâches à l’essentiel. Bien valider que nos actions soient en ligne avec nos objectifs.
  • Routine: Établir des habitudes et les maintenir.
  • Trouver notre passion: Si vous êtes passionnés au travail, alors vous ne procrastinerez pas. Si ce n’est pas le cas, chercher ce qui vous passionne et essayer d’en faire une carrière.

Zen to Done est un petit eBook vendu directement sur le site de l’auteur.  Il ne fait que 83 pages, mais il est très beau en plus d’être direct, clair et concis.  Je vous le recommande si vous voulez en savoir plus sur sa méthode et commencer à l’appliquer rapidement. On n’a pas besoin d’avoir lu GTD pour bien comprendre le contenu du livre.

 

Focus

We live in curious time. It’s called the Age of Information, but in another light it can be called the Age of Distraction.

Leo Babauta, Focus

Entre d’autres mots: Nous vivons dans une drôle d’époque. On l’appelle l’Âge de l’information, mais sous un autre regard, on pourrait appeler cela l’Âge de la distraction.

Histoire d’habitudes encore ici. La clef pour être productif, créatif et accomplir nos objectifs est simplement de garder notre focus. Les distractions nous arrivent de partout de nos jours et on a souvent l’impression d’être en surcharge d’information. Voici un résumé des grandes parties du livre:

  • Prendre du recul:  On parle ici des bienfaits d’être déconnectés, de combattre cette dépendance et de se trouver un rituel pour débuter nos tâches et garder le focus. Le calme, le repos et la déconnexion sont des éléments importants menant à une vie meilleure à un certain degré.
  • Se débarrasser des distractions: plusieurs points intéressants comme réduire notre flot d’information et se départir du besoin constant d’être à jour. On ne veut pas passer notre vie dans notre « inbox ».  Il faut prendre responsabilité de notre vie.
  • Simplification (et oui, encore!): L’idéal est de travailler dans un endroit le plus épuré que possible.  Comme avoir un coin de bureau propre sans rien dessus. Et d’enlever toutes les alertes possibles de courriels et de Twitter sur notre ordinateur. On peut aussi simplifier nos tâches, réduire nos engagements, nos rencontres,etc.
  • Focus: Le multitâche est bon pour la poubelle. Soyez monotâche et multiprojets. Bref, exécuter une tâche à la fois et mener plusieurs projets en parallèle. Soyez attentif par contre au danger d’avoir un focus trop large et d’essayer de tout faire en même temps.
  • Les autres: Il y a plusieurs défis de mettre cette histoire de focus en pratique avec une vie de famille, les collègues au travail et nos patrons. L’environnement de travail est aussi important et il y a des manières de le rendre apte à maintenir notre focus.
    Focus est un eBook gratuit. Il existe aussi une version payante avec des entrevues en prime et autre. C’est une lecture de 120 pages environ. Je le recommande à tous ceux qui chercher à se sortir du chaos et désirant simplifier les choses.

Et toi Karl, de ton côté, est-ce que tu es Zen et productif ?

Et bien j’essaie de l’être autant que possible, malgré les événements inattendus au travail et à la maison. C’est parfois difficile, mais c’est toujours dans mes objectifs de tous les jours.

Comme rituel de focus, j’utiliser la technique Pomodoro autant que possible. Et le reste, je travaille constamment à améliorer la manière de vivre ma vie, une étape à la fois.

 

Mes points clefs:

  • Le changement est possible; y aller par petits pas. Se faire une routine
  • Trouver notre passion en fin de compte est important
  • Pour avoir du focus, simplifier et écarter toute distraction

 

Références:

Critique du livre: « Laws of Simplicity »

image Bon, voici le premier d’une série d’article sur mes critiques de livres lus. D’autres suivront sous peu, j’ai un peu de retard avec mes critiques par rapport à mes livres lus.

C’est suite à une recommandation de James Newkirk, lors de son passage au Patterns and Practices summit l’an passé, que je me suis procuré ce petit livre à propos de la simplicité.

Je voulais approfondir le sujet afin de comprendre en détails qu’est-ce que veut dire la simplicité et comment cela pourrait aider mes projets informatiques courants et à venir.

En passant, la simplicité est une des valeurs recommandée par l’approche « XP Programming ». On la définie alors dans ce contexte comme étant :

La façon la plus simple d’arriver au résultat est la meilleure. Anticiper les extensions futures est une perte de temps. Une application simple sera plus facile à faire évoluer.

Bref, on n’ajoute rien de plus qui n’est pas nécessaire au système pour éviter une lourde maintenant dans le futur. Voilà ce que j’avais savais sur la simplicité avant lire « Laws of Simplicity ».

L’auteur, John Meada, tente de nous expliquer dans le livre, comment se traduit la simplicité en 10 lois et 3 points clefs. Il est à noté que ce livre ne parle pas d’une technologie précise. Il se veut descriptif de la simplicité en général lorsque abordé dans les domaines suivants :

  • Design
  • Technologie
  • Affaires
  • La vie courante

Les différentes lois sont décrites brièvement sur le site de John Maeda. Je vais donc me passer de vous les décrire ici en détails. Je vais simplement en faire la liste :Tranquility 4

  • Law 1: Reduce
  • Law 2: Organize
  • Law 3: Time
  • Law 4: Learn
  • Law 5: Differences
  • Law 6: Context
  • Law 7: Emotion
  • Law 8: Trust
  • Law 9: Failure
  • Law 10: The One

En conclusion, j’ai bien aimé ce petit livre (qui ne fait que 100 pages d’ailleurs). Les chapitres sont courts et concis et les illustrations sont simples (évidemment !) et évocatrices. On y retrouve aussi plusieurs anecdotes relatant des faits de la vie de cet auteur d’origine japonaises et qui est aussi professeur au MIT. De mon côté, j’aime bien les petites histoires vécus car je trouve que cela apporte du détail et de la couleur au texte. Par contre, certaines personnes pourraient trouver cela un peu moins utiles.

Mes points clefs à retenir :Darts 

  • La simplicité demande souvent de bien faire la balance avec la complexité. Certaines choses complexes ne peuvent être simplifiées. Il faut alors utiliser la simplicité pour les catégoriser et les cacher.
  • La simplicité est importante, elle aide à rendre les choses plus claires et plus saines
  • La simplicité se résume à enlever ce qui est évident et superflu, et à ajouter ce qui est significatif